Le cachalot nage dans le potage (NE)

Roman, dès 9 ans,
Éditions Nathan, avril 2017
Illustrations de Jess Pauwels

 

 

 

En deux mots :
Cinq enquêtes lamentables d’Oscar le Cachalot
Oscar le Cachalot est un des inspecteurs les plus lamentables de la police – de ceux qui font arrêter les innocents et laissent courir les coupables. Ouf, plus que trois mois à tenir et c’est la retraite ! Malheureusement, avec Ignace l’Epaulard et Titou le Mérou, les pires malfrats du monde sous-marin, ses derniers jours de travail ne seront pas de tout repos…

Réédition

 

            

 

Pour lire l’article de mon blog consacré à mes polars parodiques, parus chez Nathan, cliquez ici.

 

Dans la même collection :

          

 

 

 


Pour connaître le prix du vente du livre et savoir s’il est disponible dans une des librairies du réseau, cliquez sur Place des libraires.


Quelques critiques sélectionnées en toute partialité :

Ce petit recueil de quatre histoires est qualifié par son auteur de « polar parodique ». Les enquêtes sont sérieuses et bien menées, il est question de meurtres, de braquages et de méchants très très méchants et sans scrupules comme dans les romans policiers pour adultes mais le tout est écrit avec beaucoup d’humour et de dérision. L’auteur s’amuse, il y a des jeux de mots quasiment à chaque phrase, certains peut-être un peu difficiles à comprendre pour un enfant de huit ans, mais qui feront beaucoup rire les parents. C’est aussi l’occasion de faire découvrir aux enfants quelques expressions bien connues à ne pas prendre au pied de la lettre. Le récit est moderne et on y retrouve des références actuelles détournées. Un vrai régal que ce petit livre. L’enfant est invité à réfléchir, à mener l’enquête de son côté car des indices semés ici et là le mènent sur la piste. Une fois l’affaire résolue, les explications sont claires et amènent le lecteur à penser à ce qu’il a lu avant. Un bon moyen de faire travailler sa mémoire et de s’assurer de sa compréhension. Ces histoires peuvent parfaitement faire l’objet d’un travail plus approfondi.
Note : 9/10

  • Un article dans Baz’art (13 juin 2017)

Le cachalot nage dans le potage : des enquêtes drôles et jubilatoires !

Dans la famille, on adore cette collection Books-story chez Nathan , des enqûetes truffées de savoureux jeux de mots pour un récit plein d’humour et de rebondissements à savourer dès 8/9 ans.

Bientôt la retraite pour Oscar le Cachalot. Mais ses derniers jours ne sont pas de tout repos : le voilà confronté à cinq énigmes qu’il devra, tant bien que mal, élucider :
– Qui a tué Adèle la pieuvre, dans le bar où elle est serveuse ? Lulu le Homard est le coupable désigné…
– On a volé le collier d’Irène la Murène ! Serait-ce Rita l’Étoile de mer, ancienne cambrioleuse reconvertie en star de cinéma ?
– La fille d’Adèle a disparu ! Pour revendiquer une rançon, Ignace la Menace envoie le tentacule qu’il lui a arraché…
– Oscar ne peut plus rien acheter à sa femme Macha : son portefeuille est rempli de faux-billets ! Serait-il devenu faussaire ?
– C’est le dernier jour de travail pour Oscar… mais peut être son premier jour de prison ! Son collègue et ennemi intime Rolland le Hareng a été assassiné, et le futur retraité est le premier suspect…

On aime vraiment le fait que comme dans l’excellent dessin animé Zootopie, les caractéristiques des personnages et leur attribue des “dons” en fonction de leur nature, comme la pieuvre serveuse qui se sert de ses multiples. Reprenant la trame des enquetes policieres pour les grands, cette collection est autant jubilatoire qu’intelligente ! À ne pas rater !

Après les enquêtes d’Achille Carotte et Archie Duc; voici deux nouveaux opus mettant en scène Superspider et Oscar le cachalot, dans la série d’Emmanuel Trédez qui, au travers des romans pleins d’humour permet aux tout jeunes lecteurs de s’initier aux romans policiers, en suivant la trame du whodunit.

Superspider va mener quatre enquêtes, où il est question de crimes, d’enlèvements et de vol. Tous les vices sont réunis ou presque. Même si les thèmes ne sont pas tendres, la plume de l’auteur rehausse la saveur, en s’amusant follement avec les mots et la langue française. Peut-être que cet exercice ne sera pas aussi limpides pour tous les petits lecteurs, mais les parents, en tout cas s’en donneront à coeur joie, pour expliquer tout cela.

Le second livre a pour personnage principal Oscar le cachalot, qui va être aux commandes de cinq enquêtes, mais la grande question reste: va-t-il enfin résoudre une affaire avant de prendre sa retraite? Le côté plaisant de ces petits romans est que le lecteur retrouve certains personnages d’une histoire à l’autre, les principaux, mais aussi certains personnages secondaires. L’auteur fait des clins d’oeil à l’actualité, par le biais d’associations de mots telles que “La guerre des sept toiles” qui ne manqueront pas de faire sourire et même rire.

Au travers de ces enquêtes pleines d’humour, le jeune lecteur, sans s’en rendre compte ni avoir le cerveau qui fume, va réfléchir par lui-même afin de découvrir avant la fin, le nom du coupable ou la solution à l’énigme. On le fait tous, c’est certain. Les explications données à la fin de l’enquête sont claires et permettent à l’enfant de revenir sur sa lecture et ce qu’il en a compris et retiré.

Ces parodies pleines d’humour d’enquêtes policières sont vraiment truculentes, et plairont très certainement aux petits curieux, en plus de leur enseigner des expressions langagières amusantes à connaître.

 

Pour la précédente édition :

  • Un article dans parutions.com par Séverine Choquet (16 mars 2006)

Place à l’humour maritime !

« Cinq enquêtes lamentables d’Oscar le Cachalot ». Voilà un sous-titre peu engageant, et pourtant ! Suivre les derniers jours avant la retraite d’un des policiers les plus nuls du monde animal, c’est tout simplement très drôle !

Quand Oscar doit découvrir qui a tué Adèle la Pieuvre ou qui a volé le collier d’Irène la Murène, ça tourne au gag mais il en a l’habitude. Mais quand son incompétence se retourne contre lui, qu’il se fait avoir par un faussaire ou se retrouve en prison pour son dernier jour, c’est beaucoup moins facile à digérer. Heureusement, ses amis et collègues sont là pour assurer ses arrières.

Emmanuel Trédez nous emmène dans l’univers du polar – un vrai suspense ! – et, avec son héros très spécial et son écriture humoristique, ce livre est un vrai bon moment de divertissement pour les 8-10 ans. On apprécie particulièrement la multitude de jeux de mots et autres calembours qui initient avec bonheur les plus jeunes lecteurs à cette forme d’humour.

  • Un article sur le site choisirunlivre.com par Vic
    Oscar le cachalot est inspecteur de police. A trois mois de la retraite, lui qui a vu chacune de ses enquêtes finir lamentablement, va-t-il enfin achever en beauté sa carrière ? Au cœur du monde marin avec Irène la Murène, Dédé le calmar, Harry le hareng ou Romain le marsouin, tu vas suivre ses cinq dernières enquêtes, aussi catastrophiques que drôles.
    Parsemées d’un humour très fin, ces cinq petites enquêtes policières d’une vingtaine de pages chacune, font beaucoup rire ! Les jeux de mots, annoncés par les titres des chapitres, se succèdent à un rythme effréné. Au chapitre 4, intitulé « un faux air de faussaire », on croise Macha dans une robe de coquillages ultralégère composée de palourdes, tandis qu’au chapitre 5 on « passe un bar à tabac… ». Ce livre de poche, parcimonieusement illustré de quelques dessins en noir et blanc et rédigé en caractères moyens, se prête volontiers à une lecture à voix haute. Quelques références à des enquêtes policières récentes, toujours embourbées et lourdement médiatisées, feront sourire les adultes sans gêner la compréhension de l’enfant.
  • Un article dans Critiqueslibres.com par Sahkti (3 avril 2006) 

« Cinq enquêtes lamentables d’Oscar le Cachalot », c’est le sous-titre de cet ouvrage qui est très drôle !
Oscar est un cachalot policier qui va bientôt partir à la retraite. pendant toute sa carrière, il a été habitué à être mis en boîte (au sens figuré !) et gentiment moqué pour sa maladresse. Une dérision qui ne le fait plus du tout sourire lorsque, quelques heures avant son congé définitif, il se retrouve derrière les barreaux, parce qu’on s’est joué de lui. Une fois de plus !
Autant le dire, Oscar en tant que policier n’est pas vraiment compétent mais c’est un personnage attachant et très amusant. Il lui arrive tout le temps un tas de problèmes et assez vite, on finit par comprendre ses collègues (des poissons eux-aussi, comme les autres personnages du livre) qui sourient quand il est chargé d’une nouvelle enquête.
Emmanuel Trédez propose ici un ouvrage dynamique, plein de vie, de farces, rempli de jeux de mots qui font rire petits et grands. Quelques dessins en noir et blanc de Pronto complètent le propos. J’ai apprécié le découpage des histoires (5 x 20 pages) qui me semble une bonne longueur pour les plus jeunes. Une très belle découverte !