Le macaron est sur les dents

Roman, dès 9 ans,
Éditions Nathan, avril 2019
Illustrations de Gildas Joulain

 

 

 

En deux mots :
Trois enquêtes croustillantes de Leo McCaron
Une religieuse, vraiment ? Ce n’est pas l’avis du détective écossais Leo McCaron et de sa fidèle amie, la so british Miss Crumble. Pour démasquer l’espionne, ils montent dans le premier Paris-Brest et la prennent en filature… Cette affaire à peine bouclée, le macaron se retrouve avec un enlèvement sur les bras ! Le Petit Chausson rouge a disparu au pied du Mont-Blanc alors qu’elle traversait la Forêt noire pour apporter une galette à sa grand-mère Charlotte ! Enfin, après avoir récupéré par erreur la valise d’un Congolais à l’aéroport, Leo McCaron se retrouve plongé dans un odieux trafic de cornes de gazelles. Avec un programme pareil, pas étonnant que le détective soit si fatigué !

Inclus, un lexique cocasse des pâtisseries et confiseries figurant dans le roman.

Pour lire l’article consacré à l’écriture de ce livre, cliquer ici.

Voir aussi, dans le même esprit, aux éditions Nathan :


 

 

 


 

Pour connaître le prix du vente du livre et savoir s’il est disponible dans une des librairies du réseau, cliquez sur Place des libraires.


Quelques critiques sélectionnées en toute partialité  :

J’ai rarement pris autant de plaisir à lire une aventure pâtissière ! J’ai eu l’eau à la bouche en tournant les pages tellement j’y voyais les religieuses, une tropézienne, des choux, du pain perdu, des mille-feuilles… l’auteur a rusé tout au long du livre et les jeux de mots sont nombreux. Mais tout en subtilité, certains pourraient presque passé à la trappe… En tout cas, on se régale et les enquêtes de Leo McCaron sont super bien ficelées. Le livre a été proposé à de jeunes lecteurs dans le cadre du feuilleton des Incos – information en fin d’ouvrage. Il y a également un lexique qui permet de revoir les différentes pâtisseries ou confiseries et de comprendre les jeux de mots qui auraient pu vous échapper. Très belle découverte !

  • Un article dans le Magazine Pages (2 avril 2019)