Rencontres mode d’emploi

Vous êtes bibliothécaire, enseignant… et vous souhaitez organiser une rencontre-lecture autour d’un de mes livres, n’hésitez pas à prendre contact avec moi. Je répondrai avec plaisir à votre demande. Que ce soit à l’occasion d’un salon ou dans le cadre d’un prix littéraire, je me rends facilement disponible, quelques jours par mois, pour venir échanger avec mes jeunes lecteurs.

p1260236-07994

Une intervention en école consiste le plus souvent à répondre aux questions que les élèves ont préparées avec l’enseignant sur le métier d’auteur, sur la création et la fabrication du livre, et naturellement sur le roman qui est le prétexte de la rencontre – si les élèves ne l’ont pas lu, si l’enseignant n’a rien préparé avec eux, la rencontre perd beaucoup de son intérêt !

Une quinzaine de questions sur mon métier d’auteur reviennent immanquablement au cours de ces séances : quand avez-vous commencé à écrire ? combien de livres avez-vous publiés ?… Ces questions sont bien sûr importantes pour les élèves et j’y réponds consciencieusement ici. Je vous invite à en prendre connaissance avec les élèves avant ma venue afin que nous puissions, le jour J, consacrer plus de temps au livre qu’ils ont lu.

Idéalement, je ne rencontre qu’une seule classe à la fois, et pas plus de trois classes dans la journée (je compte entre un 1 heure et 1 heure 30 par rencontre selon l’âge des élèves). Les tarifs des interventions sont ceux de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, dont je suis membre. Ils sont rappelés .

Quand je rencontre des classes, je glisse toujours dans mes bagages des maquettes, des crayonnés, des essais de couverture, des cromalins et des bonnes feuilles… pour illustrer les différentes étapes de la production du livre. J’emporte aussi quelques exemplaires de mes livres en langue étrangère – je me rappelle la joie que certains élèves d’origine portugaise ou polonaise ont manifestée en lisant à leurs camarades les premières lignes de ces livres !

Souvent, je lis quelques passages du livre qu’ils ont étudié ou d’autres textes.

J’ai vécu des moments magiques pendant ces rencontres scolaires et je m’en souviens encore des années plus tard : à Douai, les élèves m’avaient imposé de passer des épreuves, comme le héros de Hercule, attention travaux !, à commencer par une dégustation « à l’aveugle » de produits régionaux. Une autre fois, en Suisse, je devais pêcher des poissons aimantés pour pouvoir lire les questions des élèves autour du Cachalot nage dans le potage

Autant de souvenirs que je garde bien précieusement dans ma mémoire !

Pour prendre contact avec moi, n’hésitez pas à m’envoyer un mail.
Ma bibliographie, à jour, peut être consultée ici. Et ma bio “officielle” là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*