Double 6

Roman, dès 10 ans
Éditions Didier, Marque-page+, mai 2019
Illustrations de Mary-Gaël Tramon

 

 

 

 

En deux mots :
Bagarreur et frimeur un jour, timide le lendemain… Qui est vraiment Hadrien ? Quand deux policiers font irruption en cours de maths, c’est la panique : le collégien a disparu et ses copains doivent témoigner ! Capable de jouer ses décisions sur un coup de dés, le garçon semble cacher bien des secrets… et n’a pas fini de surprendre.

Pour lire l’article consacré à l’écriture de ce livre, cliquer ici.


Pour connaître le prix du vente du livre et savoir s’il est disponible dans une des librairies du réseau, cliquez sur Place des libraires.


Quelques critiques sélectionnées en toute partialité 

La police débarque un jeudi matin au collège pour signaler la disparition d’Hadrien. Comme elle n’écarte aucune piste, ses camarades de classe s’interrogent sur ce qui est arrivé à Hadrien.

On découvre l’histoire sous forme de chapitres courts centrée sur l’interrogatoire par les policiers des camarades de classe d’Hadrien. Ses meilleurs amis, sa petite copine, son rival… tous témoignent en racontant ce qu’ils savent d’Hadrien. Pourtant au fur et à mesure des dépositions, on comprend que personne ne connaît réellement Hadrien. Ce dernier apparaît, tour à tour, comme timide et intrépide, poète et sportif… De plus, ses actions bizarres ou ses oublis nous font nous demander ce qui lui est réellement arrivé.

L’intrigue est très bien ficelée, l’histoire bien écrite et le dénouement s’avère très surprenant. Petit à petit, on fait la lumière sur Hadrien, on se pose de plus en plus de questions sur lui. L’auteur distille du mystère dans ce roman qui se lit comme un polar. 

C’est un roman que je conseille à partir de 10 ans.

  • Un article sur le site Lire&vous (le 26 mai 2019)

Au lycée Condorcet, Hadrien, 13 ans, a disparu. Deux policiers viennent discuter avec ses camarades, sa petite amie, son ennemi juré. Tous ont une version des derniers jours passés avec Hadrien, tous ont une image différente du jeune garçon. Où est Hadrien ? Est-ce une fugue ou lui est-il arrivé quelque chose ?

C’est toujours un plaisir de lire un bon roman jeunesse. Celui-ci est particulièrement réussi !

Emmanuel Trédez joue avec les nerfs des jeunes lecteurs, mais il arrive avec tact, à les immerger dans une enquête sur la disparition d’un adolescent.

Les chapitres courts ont chacun la version d’un camarade et l’histoire avance rapidement. Elle est plutôt bien ficellée, les personnages bien travaillés et la fin est une vraie surprise !!

Un bon moment, à partager avec des adolescents de 10/12 ans environ.

À découvrir sans hésiter !

Hadrien a disparu. Deux policiers débarquent dans sa classe de 4e pour interroger ses camarades. Les témoignages se succèdent, chacun projetant encore plus de mystère autour de ce jeune garçon au caractère changeant et à la mémoire en dents de scie.

Qui est vraiment Hadrien, et pourquoi, même ses amis, ont-ils autant de mal à la cerner ? Mais surtout, où Hadrien peut-il être ? Les policiers, rompus à l’exercice de l’interrogatoire, ne seront cependant pas au bout de leur peine !

Un roman plein d’énigme et de malice, entraînant, et dans lequel l’auteur a disséminé çà et là de jolis Haïkus pour notre plus grand plaisir.

  • Un article sur le site Ninehank.com par Aurore (le 27 mai 2019)

Je me suis lancée dans cette petite lecture un peu par hasard, sans trop savoir à quoi m’attendre. Pour tout dire, j’ai été accrochée par le titre Double 6 et par les deux dés sur la couverture – futilité quand tu nous tiens.

Eh bien autant vous dire que je n’ai pas été déçue de ce petit roman que j’ai dévoré d’une seule traite !

J’ai beaucoup aimé la manière qu’a trouvée l’auteur pour raconter l’histoire et rythmer le récit. Les deux tiers du roman sont racontés tour à tour par les différents amis d’Hadrien, entendus par la police parce que celui-ci est soupçonné d’avoir fait une fugue. Ainsi, chaque chapitre nous permet d’en apprendre un peu plus sur la personnalité (pas si évidente à cerner) d’Hadrien et d’essayer de comprendre un peu mieux ses réactions. De son meilleur ami à son pire ennemi, en passant par sa petite copine, ses camarades ont tous une pierre à ajouter à l’édifice qui va permettre au lecteur de comprendre enfin qui est Hadrien.

J’ai passé un excellent moment avec ce récit qui est tout en simplicité mais qui fonctionne à merveille. J’ai trouvé que la force de petit roman (très court puisqu’il fait moins de 150 pages !) était vraiment d’arriver à représenter tout en subtilité les enjeux de l’adolescence et du collège. Les personnages sont attachants et on se laisse prendre au jeu de leurs relations que j’ai souvent trouvées très touchantes – notamment celle entre Midori et Hadrien.

Je ne vous mentirais pas, en tant que lecteur adulte, on trouve assez rapidement ce qui se cache derrière les sautes d’humeur d’Hadrien, mais je pense que les jeunes lecteurs seront surpris de ce petit retournement de situation !

En définitive, j’ai trouvé cette lecture vraiment très fraîche et très agréable !

  • Un article dans Okapi (mai 2019)

Double 6, double je… Un adolescent, deux personnalités !

Quand deux agents de police accompagnés de la grand-mère d’Hadrien débarquent dans la classe du collégien, ses camarades apprennent sa disparition. Fugue ou événement plus grave ?

Il faut faire vite afin de retrouver le jeune homme, sain et sauf de préférence. Les policiers entreprennent donc une série d’interrogatoires et recueillent les confidences des élèves les plus susceptibles de leur donner des informations sur le disparu : son meilleur ami, un camarade de foot, sa petite amie, et même son « ennemi » avec lequel il a eu récemment maille à partir.

De ces interrogatoires menés avec beaucoup de délicatesse, se dresse le portrait d’un adolescent énigmatique et tout en contradictions. Charmeur un jour, distant le lendemain, très doux tout en étant capable d’une grande violence, plein d’assurance quand il s’agit de faire rire ses camarades, mais victime d’une attendrissante timidité lors de ses interventions en classe… Difficile de savoir que penser de cet adolescent, sorte de version collégienne de Dr. Jekyll and Mr. Hyde.

Ce double jeu pimente la lecture puisque l’on ne peut s’empêcher de former un certain nombre d’hypothèses pouvant expliquer une telle inconstance et un comportement aussi déroutant. Un suspense renforcé par les interrogatoires qui nous donnent l’impression d’assister à une vraie enquête policière. Puis la vérité se lève sur Hadrien, un adolescent aux multiples facettes qui se dévoile à nous dans toute sa sensibilité.

Et de la sensibilité, il y en a dans ce joli roman qui est pour l’auteur l’occasion d’aborder différents sujets comme la famille, le deuil et la manière dont chacun y fait face, les premiers sentiments amoureux et cette question obsédante du premier baiser qui a hanté et hantera encore de nombreuses personnes, la confiance en soi, la pression parentale qui place la réussite scolaire au centre de tout quitte à faire peser un poids bien trop lourd sur les épaules d’adolescents en construction, les mensonges et leurs conséquences…

Des sujets qui parleront aux jeunes lecteurs qui, je n’en doute pas, arriveront sans peine à s’immerger pleinement dans le récit et à s’identifier aux différents personnages et aux problématiques qu’ils rencontrent. Pour ma part, même en tant qu’adulte, j’ai pris plaisir à suivre le mystère qui entoure Hadrien d’autant que la plume de l’auteur m’a séduite. Simple afin de rester accessible au public visé, les 9/12 ans, elle n’en demeure pas moins agréable et rythmée.

Cerise sur le gâteau, le roman est entrecoupé d’haïkus, ces poèmes japonais à la structure si reconnaissable qui, derrière leur brièveté, cachent une grande intensité. Poète dans l’âme, Hadrien se révélera plutôt doué dans ce domaine, un talent dont il fera profiter sa bien-aimée. Ce trait de sa personnalité ne pourra que séduire les amoureux des mots, ses compositions ne manquant ni de justesse ni d’humour.

En conclusion, grâce à un personnage intrigant à la personnalité complexe, l’auteur plonge ses lecteurs, petits et grands, dans une histoire prenante qui alterne habilement entre mystère et réflexions pertinentes autour de l’adolescence…